Contactez-nous en écrivant à prospection@ferrailleprod.com
Suivez-nous:
 

Expositions

Charlie Schlingo Forever

 Du 30 /09 au 02/10/2016 – Point Éphémère

« Avec le Troisième Millénaire commencent les années Schlingo » –  Wolinski

Coin Coin

Chantre de l’absurde, génie de l’humour , dandy idiot ou escargot égaré dans l’espace ?

Dix ans après sa mort, Charlie Schlingo reste un des mystères les mieux préservés du 9ème art. Un comble pour un type qui a participé à toutes les revues de l’âge d’or de la Bande Dessinée dont on nous rebat les oreilles (Charlie Mensuel, Hara-Kiri, etc …) Il faut dire qu’avec son style à l’emporte-pièce, truffé de références aux petits formats de son enfance (Pepito de Bottaro, Popeye de Segar ou Sagendorf, pour ne citer qu’eux …), et ses histoires oscillant entre la surenchère de débilités et le lyrisme grotesque, il aurait mérité bien des saucisses ! Hélas le succès public ne fut pas au rendez -vous.

Peut-être est-il arrivé trop tôt, ou bien était-il trop inimitable, irrécupérable pour les suiveurs.

Tant pis !  Il aura tout de même défriché, pour une  génération émergente, des terrains d’incohérence drolatique et d’hermétisme joyeux grâce à son utilisation du langage d’une rare inventivité (« Gaspation, Sobure et pommedeterration »), ses invectives ou autres onomatopées fantasques (« klabur, koder ») et ses diverses obsessions carabinées, surtout odorifères (« Bonjour ça pue ! »).

Loin du culte béat et de l’hagiographie rétrospective, « Charlie Schlingo Forever» met l’œuvre de celui qui s’était baptisé le « Monarque du Lose » en perspective de ses influences, de ses contemporains, et peut-être même de ses héritiers. Une sélection d’originaux, d’archives et de rencontres qui ne rendra pas les honneurs à cet auteur qui n’en aurait rien eu à foutre de toute façon.

Nos meilleurs veaux à : Thomas Grosagro Valère, Pascal Pierrey, Michel Pirus, Joko, Placid, Marc Bruckner, Gerald Auclin, Marc Voline, Captain Cavern, Fred Andrieu, Guillaume Zorgbibe, Mario Morisi, Stéphane Trapier, Peter Winfield, Frémion, Christian Marmonnier.

Commissariat :
Thomas Bernard
& La Véranda
Production :
Formula Bula
Scénographie :
Atelier 1:1

Un monde sans pitié – Une exposition de Ted Stearn

 Du 30/09 au 02/10/2016 – Point Éphémère

©Ted Stearn-Cornélius

«C’est grâce à des séries comme Fuzz et Pluck que j’aime tant la bande dessinée », a déclaré Matt Groening, le papa des Simpson, au sujet de Ted Stearn.

Cornélius, l’éditeur français de Ted Stearn: « Jamais, depuis Laurel & Hardy, on n’avait vu couple de héros aussi mal assorti. Fuzz est un ours en peluche, battu et jeté à la poubelle par un sale gamin. Pluck, coq d’élevage déplumé et promis à l’abattage, est en cavale. L’un est aussi craintif et passif que l’autre est arrogant et agressif… »

À Formula Bula, nous aimons aussi la Bande dessinée et c’est pour ça que nous célébrons la sortie du tome 3 de Fuzz et Pluck aux éditions Cornélius avec une exposition d’originaux, un atelier et une rencontre avec l’auteur !

Production :
Formula Bula
Commissariat:
Ted Stearn & Ferraille productions

Bibou, prince de Poupougne– Anouk Ricard

Du 30/09 au 13/11/2016 – Médiathèque Françoise Sagan

« Mince! Un camembert! »- Charlie Schlingo

Anouk Ricard a ingéré des pages et des pages de bande dessinée et c’est de cette orgie qu’elle a fait son style, à nul autre pareil ! On entend dire que son dessin est naïf et que son humour est absurde ! Bien sûr, on la sent bien traversée par des courants d’influences comme Goossens ou Pierre La Police, maîtres s’il en est de l’absurde, mais laissons donc les analyses aux analystes. Pour nous, Anouk Ricard c’est plutôt comme faire de la trottinette sur l’autoroute ou encore sauter à l’élastique avec une grenadine-wasabi à la main ! C’est cool et tellement drôle! On ne sait jamais vraiment si elle parle à l’enfant qui roupille en nous ou si elle s’adresse aux enfants comme s’ils étaient intelligents !

Pour Formula Bula, elle met sa blouse de chercheuse pour revisiter le fonds de l’Heure Joyeuse. L’auteure reprend des textes issus de vieux albums illustrés piochés dans le fonds et leur paie un sacré tour de manège dans son paysage graphique hilarant. Anouk Ricard, convoque pour cette exposition originale, un cheptel de glandeurs à moustaches, en salopette, en slip ou tout nus pour nous baragouiner leurs salades… Et nous, on rigole, on rigole, on rigole, avec, bien sûr, un morceau de salade coincé entre les dents…

©Anouk Ricard

Production :
Formula Bula
Scénographie :
Anouk Ricard
Construction:
Nadia Mameri